lundi 3 décembre 2012


CLOISTER CEMETERY IN THE SNOW :
(cimetière de monastère dans la neige)



Auteur : Caspard David FRIEDRICH
Dates : 1817-1819
Type de tableau : huile sur toile
Dimensions : 121x170cm
Mouvement : romantique allemand (réaction du sentiment,
 recherche l'évasion dans le rêve, l'exotisme ou le passé, goût du mystère
 et du fantastique. opposition à l'idéal classique)

Particularité : Détruite en 1945 lors d’un bombardement à Berlin.




                Auteur :Caspard David FRIEDRICH

Né en 1774 au  nord de l'Allemagne, dans une famille bourgeoise. Friedrich, fut frappé dès son enfance par la mort de sa mère, de ses sœurs et de son frère. La religion lui a été par la suite d’un grand secours, cette foi ce retrouve dans ses paysages spirituels. Friedrich s’inspire aussi des paysages de son enfance ( la mer Baltique, les rivages de l’Elbe et les montagnes du Harz).

Après des années d'études à l'académie des beaux-arts de Copenhague, il se fixa définitivement à Dresde, où il se lia avec de nombreux poètes. Malade pendant plusieurs années, il mourut tragiquement en 1840.

Ses paysages sont des décors intemporels, austères, voire hostiles. La réflexion sur la mort et l'au-delà est omniprésente ( cimetière, cathédrales en ruines, arbres desséchés ), parfois adoucie par un symbole religieux très spirituel. Quelquefois des hommes sont représentés, mais de dos. Friedrich construit ses oeuvres avec une rigueur et une précision extrêmes qui mettent en valeur le sentiment romantique de la solitude humaine face à l'immensité de la nature.



Description de l’œuvre :

      Cette peinture représente un cimetière de monastères en ruine. Au premier plan, on voit deux grands arbres desséchés qui encadrent la scène qui se passe derrière. Au second plan, on aperçoit des personnages de dos, ce sont des moines qui vont à la messe, il passe par l’entrée d’un monastère en ruine et derrière ce monastère se dresse une arche de cathédrale de style gothique : c’est le symbole religieux de ce tableaux. Des côtés on aperçoit des arbres mort alignés qui entourent la scène. Des croix parsèment le sol comme pour nous rappeler que nous sommes dans un cimetière. A l’arrière plan, le paysage est floue, mystérieux, on ne sait pas très bien ce que c’est, c’est une caractéristique des peintures romantiques.


    Autres œuvres :


Voyageur contemplant une mer de nuages

Le naufrage





                                                     De Julie 
                                                                                                                                             

1 commentaire:

  1. Ton article m'a bien aidé pour un de mes devoirs ! :D C'est clair, et bien agencer.
    Merci :)

    RépondreSupprimer